Départ d’un projet pilote

Madeline.

Départ d’un projet pilote

Résaux sociaux
Contenu

Lauréate en 2022 du Fonds Prince Albert, géré par la Fondation Roi Baudouin, Madeline Saadeh va travailler un an pour développer le nouveau bureau de Louvain Coopération à Kinshasa. Cette Belgo-Syrienne de 27 ans dispose d’une année pour mener à bien sa mission. Entretien.

LC : A 27 ans, vous avez déjà un beau parcours. Pouvez-vous nous l’expliquer ?

M.S. : J’ai réalisé un BBA et un Master en Business Administration (MBA) à la KU Leuven. Durant mes études, j’ai effectué un échange à Budapest et un autre à Séoul, lors desquels je me suis beaucoup intéressée aux problématiques des migrations. J’ai réalisé un stage auprès de l’UNHCR mais je voulais me rapprocher du terrain. J’ai donc postulé chez FEDASIL, où j’ai travaillé en tant que responsable RH dans les centres pour mineurs. Par la suite, j’ai travaillé pour Enabel, sur des projets en développement international.

LC : Vous vous engagez aussi pour cette cause à titre privé…

M.S. : Oui, je suis tutrice légale de cinq mineurs afghans et syriens. Par ailleurs, j’ai développé deux asbl : l’une (Refugeestudent.be) vise la mise à l’emploi de jeunes migrants à Bruxelles, et la seconde (NADOE.eu) propose des formations spécifiques aux associations qui sont amenées à travailler avec la diaspora afghane.

LC : Aujourd’hui, vous êtes l’une des lauréates du Fonds Prince Albert ?

M.S. : Oui, j’ai souhaité tenter ma chance dans l’espoir de trouver une mission dans l’insertion socio-professionnelle. Et j’ai été sélectionnée. Au départ, cela m’a pris du temps pour trouver un projet qui matchait à 100% avec mes objectifs. Finalement, Jean-Michel Pochet, lui-même alumni du Fonds et directeur de l’ONG Louvain Coopération, a évoqué ce projet à Kinshasa, j’ai tout de suite adhéré à l’idée.

LC : Et quelle sera donc votre mission ?

M.S. : J’ai la responsabilité d’ouvrir un nouveau bureau pour Louvain Coopération à Kinshasa, de recruter une équipe, mais également de rechercher de nouveaux partenariats et d’autres fonds pour les projets de Louvain Coopération à Kinshasa et d’établir la stratégie pour Louvain Coopération à Kinshasa pour les prochaines deux années. Il sera aussi question de travailler sur la méthodologie utilisée pour l’insertion socio-professionnelle des jeunes en situation de rue.

LC : C’est la première fois qu’un candidat au Fonds Prince Albert va travailler pour une ONG…

M.S. : Oui, et il s’agit d’un projet pilote qui cadre plus largement dans une étude de faisabilité pour le Fonds. Au terme de mon année à Kinshasa, les responsables du Fonds décideront si oui ou non ils ouvrent à d’autres ONG. C’est aussi pour ça que je souhaite me lancer à 100%, que cela ouvrira des portes pour des autres candidats au Fonds Prince Albert pour soutenir une ONG Belge !

LC : Qu’espérez-vous de cette année ?

M.S. : J’espère ouvrir des portes pour Louvain Coopération, trouver de nouvelles opportunités et des projets. Je suis également heureuse de plonger dans une nouvelle culture, des nouvelles façons de voir les choses. Et puis, j’espère pouvoir construire une bonne ambiance dans mon équipe, j’ai hâte de travailler avec l’équipe locale !

 

À propos du Fonds Prince Albert

Géré par la Fondation Roi Baudouin, le Fonds Prince Albert a pour mission d'aider de jeunes professionnels belges talentueux à acquérir de l’expérience dans la conduite de projets internationaux pour le compte d’entreprises et d’organisations belges en dehors de l'Europe. Depuis 1984, le Fonds a déjà permis à plus de 500 jeunes professionnels talentueux de développer leurs compétences en leadership international auprès de plus de 300 entreprises belges. Ce faisant, il contribue au développement de l'économie belge et du commerce international belge. Plus d'infos : www.princealbertfund.be

Plus de news

19/01/2023
Lauréate en 2022 du Fonds Prince Albert, géré par la Fondation Roi Baudouin, Madeline Saadeh va travailler un an pour développer le nouveau bureau de Louvain Coopération à… +
10/01/2023
À un mois de la fermeture des candidatures pour le Fonds Solidaire, Emilie nous fait un retour d'expérience de son projet qui a été financé l'année dernière. LC : Peux-tu nous… +
16/12/2022
Carte blanche, par Juliette Delvaux Passé, présent, futur. De tout temps, l’appropriation coloniale s’impose au sein des relations économiques et politiques mondiales. La… +
14/12/2022
Grande nouvelle! Nous venons de remporter un important appel à projets de l’Union Européenne qui va nous permettre d’œuvrer en faveur de l’environnement et de la biodiversité au… +
06/12/2022
ONGs, bailleurs et étudiants se sont réunis le vendredi 2 décembre pour le premier séminaire organisé par le réseau belge pour la résilience socio-écologique, SECORES, dont… +
05/12/2022
Comme chaque année à l’approche des fêtes de fin d’année, Louvain-la-Neuve change de nom et devient Louvain-la-Neige. La Place de l’Université et la Grand Place accueillent pas… +